Back To Top

Les partenaires ZEISS près de chez vous

Catégorie

Thèmes

Tout sur les lunettes de soleil: Franz de Mykita & Bernhard Willhelm

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les lunettes de soleil sans jamais oser le demander.

Elles sont immédiatement reconnaissables, l'accessoire favoris des stars, un incontournable. Mais quelle est l'histoire de FRANZ? Jetez un coup d'œil derrière les coulisses de MYKITA, la marque culte des lunettes de soleil.

Peut-être avez-vous déjà découvert FRANZ au fil des pages des magazines de mode, dans les films, la presse populaire ou les blogs de design. Conçue par le designer de mode avant-gardiste Bernard Willhelm, en association avec la marque de lunettes MYKITA, FRANZ est une monture métallique de style aviateur, ultra légère, munie de verres miroir brillants. Profitez de cette occasion pour en savoir plus sur l'étonnante collection limitée de MYKITA.

MYKITA & Bernhard Willhelm

Renommé pour ses collections colorées, inspirées et dynamiques pour hommes et femmes, le designer allemand Bernard Wilhelm est également connu pour repousser les limites et pour ne pas se limiter à l'aspect vestimentaire. Avec MYKITA, nous allons faire plus ample connaissance avec Bernhard.

Fondée en 2003 par un groupe de quatre personnes, Philipp Haffmans, Harald Gottschling, Daniel Haffmans et Moritz Krueger, la société MYKITA, basée à Berlin, ne cesse de repousser les limites dans la création de lunettes. Elles présentent un design fonctionnel et hautement innovant: de simples charnières à bouchon qui remplacent les connexions vissées et les soudures, associées à des montures ultra légères en acier inoxydable et mises en forme. Les montures MYKITA fabriquées à la main sont disponibles sous forme de lunettes de soleil et de lunettes de vue à la pointe de l'innovation.

Rencontre avec MYKITA

Nous avons rencontré Philipp Haffmans, responsable du design chez MYKITA et Xenia Deger, directrice commerciale et RP.

Bernhard Willhelm est un personnage au caractère plutôt exubérant tandis que la marque MYKITA est connue pour sa sobriété et son élégance classique. Qu'est ce qui les rapproche?

Philipp Haffmans: Tout comme Bernard Willhelm, nous ne nous concentrons pas uniquement sur le marché des lunettes. Il existe tout un monde au-delà de cette activité commerciale, et avec des gens tels que Bernhard, il est aisé de franchir cette limite. Et c'est là que ça devient intéressant.

Comment cette collaboration a-t-elle débuté?

Xenia Deger: En fait, nous avons reçu un e-mail de Bernhard. Il nous demandait si nous étions prêts à collaborer dans la réalisation de certaines de ses lunettes pour le «show AW09», qui devait se tenir exceptionnellement à Berlin à la place de Paris. Il va de soi que nous étions prêts à travailler avec Bernhard car nous avons beaucoup de respect pour son travail et sommes de grands admirateurs du «Bernhard Willhelm world». Lorsque nous avons reçu les tendances et les thèmes de la collection (ski des années soixante-dix), nous étions aux anges. Nous avons immédiatement laissé libre cours à notre créativité. Puis tout s'est passé très vite: nous avons bouclé la collection échantillon en moins de 2 mois.

Qu'est ce qui a été le plus stimulant dans le travail avec Bernhard Willhelm?

FRANZ de MYKITA & Bernhard Willhelm

FRANZ de MYKITA & Bernhard Willhelm

Philipp Haffmans: Pour sa collection Hommes, Bernhard Willhelm s'est inspiré des skieurs, du génie des slalomeurs, de l'héroïsme des descendeurs, de la résistance des skieurs de bosses et du courage des hommes-oiseaux lors des épreuves de saut aux jeux Olympiques d'hiver de 1976 à Innsbruck. Il ne s'agit pas exclusivement d'une collection de ski, mais plutôt de ce que Bernhard Willhelm considère comme un «hybride à rayures» associant substance et style à la fois. Pour accompagner ses tenues de ski, il a fait appel à nous pour présenter trois modèles de lunettes de soleil à verre miroir.  Cela a donné naissance à un trio de montures métalliques style aviateur: il s'agit des modèles FRANZ, mais également SEPP et LUKE. Le modèle FRANZ doit son nom et a été inspiré par le champion légendaire de descente Franz Klammer.

Pouvez-vous nous en dire plus sur le processus de design pour FRANZ?

 

Philipp Haffmans: Le design expansible et modeste est une référence voulue aux faiblesses des méthodes de fabrication du passé. A cette époque, la technologie de découpe laser de précision n'existait pas. En conséquence, certains styles semblent grossiers. Grâce à nos méthodes de production, nous avons transposé ce look dans le présent et avons donc créé une nouvelle expression de design.        
      
Les verres des lunettes FRANZ proviennent de Carl Zeiss Vision. Mais dites-nous en quoi ces verres font partie du processus de création, et quelle est leur influence sur les lunettes de soleil finales? Où est la cause, où est l'effet: avez-vous à l'esprit une couleur de verre et un miroir particuliers pour un modèle spécifique ou alors, lorsque vous voyez de très beaux verres de soleil, vous vous dites  «C'est génial, impressionnant, ça serait fantastique sur une paire de lunettes de soleil. Il faut que j'en dessine la maquette maintenant !» ?


Philipp Haffmans: Dans cette collection, le choix des verres a joué un rôle primordial. Les verres miroir ferment littéralement le visage de leur porteur, comme le ferait un rideau. Il était temps de réactualiser ce look. Nous en avions déjà discuté lorsque Bernhard Willhelm a fait appel à nous. Et quand nous en sommes venus aux Jeux Olympiques d'hiver, cela convenait parfaitement. Le thème de la montagne nous a inspiré d'autres images, comme Reinhold Messner lors de son ascension de l'Everest par exemple. En raison de la luminosité extrême à cette altitude, les verres miroir faisaient partie de l'équipement de protection. Ainsi, de fil en aiguille, nous avons abouti à des formes aviateur miroir volumineuses. A propos, un autre style, ALOIS, qui exprime le même design, la même utilisation des formes a rejoint cette édition. Nous avons également opté pour des combinaisons de couleurs extrêmes comme le vert éclatant avec un miroir vert ou le marron avec un miroir dans les teintes marron.
         
FRANZ a réalisé l'exploit de devenir l'accessoire icône de la série Sex and the City 2. Parmi des milliers d'articles de mode, FRANZ est devenu incontournable: même Sarah Jessica Parker porte des lunettes FRANZ sur l'affiche du film et dans la bande-annonce. Comment les lunettes FRANZ sont-elles arrivées sur le nez de Sarah Jessica Parker? Patricia Field, créatrice des costumes sur le film vous a-t-elle contacté ou cela a été une surprise pour vous?
         
Xenia Deger: Nous avions reçu un e-mail du département de production de Warner Brother nous demandant si nous étions prêts à fournir des lunettes pour la série. En privé, Sarah Jessica Parker porte notre modèle HEATHER. Ma foi, bien sur que nous étions partants! Nous avons envoyé les montures que porte SJP et en fait elle les porte également dans le film - et nous les avons déjà repérées dans la dernière bande-annonce. De plus, lors d'une journée de presse dans notre agence PR à Paris, Patricia Field a découvert les lunettes FRANZ et les a demandées dans tous les coloris, plus une couleur spéciale, l'argent. Nous étions ravis et nous les lui avons envoyées. Et le premier jour du tournage, en septembre 09, nous avons constaté que les FRANZ or faisaient partie de la tenue de la première scène! Bingo.
         

Philipp Haffmans: Lorsqu'elle a créé le personnage de Carrie pour «Sex and the City 2»®, Patricia Fields avait une idée précise en tête: blanc et or. La robe blanche est complétée par des chaussures or, un collier or, une pochette Chanel or et, chez Mykita, elle a trouvé une paire de lunettes de soleil or dorée. Je pense qu'à ce moment-là il n'existait pas d'autre monture telle que celle-là sur le marché.
         
Les collaborations passionnantes et rafraichissantes de MYKITA se sont poursuivies: vous avez travaillé avec le designer Bent Angelo Jensen de Herr Von Eden ou Marios Schwab par exemple. Y a-t-il un nouveau projet dont vous souhaiteriez nous parler?
         
Xenia Deger: Nous aimerions collaborer avec d'autres designers car cela élargit l'esprit et de nouvelles idées donnent lieu à des résultats palpitants. Nous venons de concevoir YURI, une monture qui tient plus du casque, en collaboration avec Romain Kremer. En fait, les verres sont remplacés par des petits trous.        

Philipp Haffmans: … et lorsque des personnes comme Lady Gaga veulent se démarquer avec des objets tels que ceux indiqués préalablement, c'est d'autant plus drôle.

Informations complémentaires sur le sujet

 

Nous utilisons des cookies sur ce site Internet. Les cookies sont de petits fichiers textes enregistrés sur votre ordinateur par des sites Internet. Les cookies sont largement répandus et permettent d'optimiser la présentation des pages Web et de les améliorer. En continuant à naviguer sur ce site, vous déclarez accepter les cookies. plus

OK