Back To Top

Les partenaires ZEISS près de chez vous

Catégorie

Thèmes

Comment sont fabriqués vos verres de lunettes?

Quelques informations concernant la fabrication des verres de lunettes, une étape cruciale pour vos lunettes

Qu'ils soient minéraux ou organiques, les verres optiques doivent passer par de nombreux traitements avant d'être installés dans une monture. Comment est développé ce produit, que certains considèrent comme un objet banal et d'autres comme un article de luxe?

De la fusion des matières premières au verre minéral

Comment sont fabriqués vos verres de lunettes?

La production des verres minéraux commence avec l'ébauche. Des matières premières naturelles (quartz, carbonate de potasse, soude) sont fondues entre 1 400 et 1 500 degrés Celsius. Elles sont ensuite versées dans une presse automatique qui produit des blocs de verre d'un à trois cm d'épaisseur (c'est ce que l'on appelle l'ébauche). Le résultat obtenu est comparable au diamant non taillé.

 

Le traitement suivant est alors appliqué à la face avant: cette dernière est d'abord usinée afin d'obtenir exactement la forme définie et de donner la touche finale au verre, puis la transparence requise est obtenue grâce au polissage. Le résultat obtenu est une ébauche transparente taillée sur la surface avant.

 

Après plusieurs traitements supplémentaires, les verres minéraux sont soit individualisés en y intégrant les valeurs de prescription requises, soit livrés avec la puissance standard (pour des commandes rapides comme les verres de laser). Que ce soit pour les verres minéraux ou organiques, il existe de nombreux traitements différents.

La chimie moderne: les verres organiques

Produits pour la première fois en 1940, les verres organiques 100 % synthétiques sont aujourd'hui largement majoritaires.

La méthode employée est appelée "coulée": la matière liquide (constituée de molécules monomères) est mélangée à des additifs spécifiques destinés à la durcir ainsi qu'à augmenter le pouvoir d'absorption des UV des verres finis. Elle est ensuite versée dans des moules de coulée.

Ces moules sont alors soumis à des traitements thermiques pendant plusieurs heures, ce qui permet de durcir la matière organique. Le verre organique ainsi obtenu est ensuite retiré de la matrice de coulée sous pression, puis recuit, c'est-à-dire chauffé en-dessous du point de fusion et maintenu à une température prédéfinie pendant un certain temps. Résultat: la contrainte interne du matériau s'en trouve réduite.

Pour votre information: les progrès impressionnants enregistrés dans le domaine des verres organiques à fort indice de réfraction permettent de fabriquer des verres organiques extrêmement  fins avec des indices de réfraction supérieurs à 1,665. La coulée peut également être utilisée pour ce type de verres, mais la procédure est alors beaucoup moins rapide et peut durer jusqu'à 48 heures.

Pour la vision de près comme de loin: les verres bifocaux minéraux

Pour la vision de près comme de loin: les verres bifocaux minéraux

Les verres organiques et minéraux diffèrent autant par les méthodes de fabrication utilisées que par les traitements dont ils peuvent faire l'objet. Prenons par exemple le cas des verres bifocaux: lorsqu'ils sont minéraux, leur fabrication nécessite l'intégration d'une lentille additionnelle à l'intérieur de l'ébauche. Le segment supérieur du verre (le segment de complément) possède le même indice que le verre de base, alors que le segment de vision de près est plus puissant. Les surfaces de soudure à l'origine de la ligne de séparation visible ultérieurement sont ajustées avec précision avant d'être fusionnées.

 

Une fois la face arrière de la lentille additionnelle ajustée et polie, elle est placée, face courbée vers l'intérieur, dans l'évidement du verre de base. Une fusion à haute-pression est ensuite réalisée. Après refroidissement, le segment de complément forme une masse homogène avec le verre de base et devient totalement invisible. La partie en excès de la lentille additionnelle est ensuite éliminée, puis l'ébauche de verre bifocal ainsi obtenue passe par un traitement supplémentaire: ses surfaces avant et arrière sont doucies et polies. Le verre bifocal minéral est alors prêt à être affiné.

Le verre bifocal organique

La fabrication des verres bifocaux organiques est beaucoup moins complexe que celle des verres bifocaux minéraux. La puissance du segment de vision de près est obtenue non pas en intégrant un segment plus puissant à l'intérieur du verre, mais grâce à une courbure plus importante de la surface additionnelle. Une dépression qui épouse le profil du segment de vision de près est ensuite creusée dans la face interne concave du moule de coulée (voir graphique). Le verre coulé présente de ce fait un segment de vision de près cambré et une ligne de séparation apparente typique des verres bifocaux organiques.

Des verres entièrement individualisés: les verres progressifs

Des verres entièrement individualisés: les verres progressifs

Le développement de verres correcteurs pour presbytes dépend entièrement des desiderata du patient et de l'utilisation prévue: tâches visuelles particulières (travail sur écran par exemple) ou usages multiples.

 

Le calcul du profil correcteur implique la résolution d'un vaste problème mathématique à plusieurs centaines d'inconnues et à plusieurs milliers d'équations, sans oublier l'ajustement continu en fonction des données du patient. Dans les cas les plus complexes, ce n'est qu'après de nombreuses opérations que les premiers prototypes peuvent être fabriqués. Les verres ainsi obtenus sont testés par des sujets de test afin de vérifier leur qualité et leur compatibilité. S'ils ne sont pas acceptés, un nouveau profil correcteur est calculé et le processus de reproduction est repris depuis le début.

 

Pour obtenir de plus amples informations concernant la fabrication des verres de lunettes pour presbytes, cliquez ici.

 

Nous utilisons des cookies sur ce site Internet. Les cookies sont de petits fichiers textes enregistrés sur votre ordinateur par des sites Internet. Les cookies sont largement répandus et permettent d'optimiser la présentation des pages Web et de les améliorer. En continuant à naviguer sur ce site, vous déclarez accepter les cookies. plus

OK