Back To Top

Les partenaires ZEISS près de chez vous

Catégorie

Thèmes

Lunettes, lentilles ou chirurgie laser : faire le bon choix.

Près de la moitié de la population présente des troubles de la vue. Ces troubles sont toutefois faciles à corriger. Aujourd’hui, il existe une solution adéquate pour la plupart des troubles visuels.

L'œil est l'organe sensoriel le plus important du corps humain. Si la médecine moderne n'a pas encore trouvé le moyen d'empêcher la détérioration naturelle de la vue, tout le monde, ou presque, peut bénéficier d'une vision nette grâce aux lunettes, aux lentilles de contact ou à la chirurgie. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur les avantages et les inconvénients des lunettes, de la chirurgie laser et des lentilles de contact.

Merci aux progrès de la médecine et aux avancées technologiques ! Grâce à la prescription de votre ophtalmologiste, votre professionnel de la vue peut vous proposer des solutions techniques adaptées à votre défaut visuel. Les lunettes, les lentilles de contact et la chirurgie laser sont autant de moyens qui permettent désormais de gagner en acuité visuelle. Bien qu’elles permettent toutes de corriger les défauts visuels, chacune de ces solutions présente des avantages et des inconvénients. Ci-après quelques informations afin de vous aider à déterminer la solution la plus adaptée à vos besoins :

Lunettes : un grand classique adapté à toutes les situations. Une invention née au XIIIème siècle

Les lunettes sont la méthode à la fois la plus courante et la plus efficace pour corriger un problème de vue. Aujourd’hui, il existe des lunettes modernes et individualisées pour presque toutes les situations et tous les défauts visuels.

Avantages :

Les lunettes sont faciles à porter. Les montures et les verres modernes sont en outre un gage de confort. Par ailleurs, les verres organiques à indice de réfraction élevé réduisent aujourd’hui considérablement le poids des lunettes à forte correction. Quant aux verres progressifs, ils permettent à leurs utilisateurs de voir clair, et ce, quelle que soit la distance. Les verres de lunettes antireflets empêchent la formation de reflets lumineux gênants, tandis que les verres à teinte variable (également appelés verres photochromiques) s'assombrissent lorsqu'ils sont exposés aux ultraviolets. Les lunettes protègent également vos yeux de la saleté et des impuretés. Il existe des lunettes adaptées à toutes les situations. On peut par exemple citer les lunettes de travail destinées aux personnes qui passent beaucoup de temps devant un ordinateur ou une tablette. Ces derniers exigent une vision confortable et nette aussi bien de près qu’à une distance intermédiaire. Leurs lunettes peuvent être personnalisées au gré des besoins. Il en va de même pour les personnes actives, qui ont besoin de lunettes pour pratiquer leur sport ou leurs loisirs favoris. Grâce à une technologie de conception et de fabrication spécifique, il est désormais possible de produire des verres à votre vue qui s’adaptent aux lunettes de correction fortement galbées. Enfin, même les verres organiques, autrefois fragiles, sont devenus précis et résistantes grâce à des traitements spéciaux et innovants.

Inconvénients :

Les verres de lunettes présentant des valeurs élevées de dioptrie sont parfois épais et lourds, et de ce fait inconfortables. Les lunettes peuvent également s'embuer si vous passez d’un environnement froid à un environnement chaud. Il arrive parfois que les lunettes soient trop rigides, notamment si vous êtes allongé sur le côté, lorsque vous regardez la télévision ou que vous lisez. En outre, la géométrie de certains verres de lunettes donne lieu à des zones floues, plus ou moins prononcées en fonction de la qualité des verres.

Lentilles de contact : jetables ou individualisées

De petite taille et quasi-invisibles, les lentilles en plastique constituent la principale alternative aux lunettes. Plus spécifiquement, les lentilles de contact modernes et individualisées permettent de corriger avec précision la plupart des troubles de la vision. Les myopes comme les hypermétropes peuvent bénéficier de lentilles de contact. Les avancées technologiques sont telles qu’il existe désormais des lentilles de contact pour les presbytes. Elles fonctionnent comme des verres progressifs et sont appelées « lentilles de contact multifocales ».

Avantages :

Les lentilles de contact n'agrandissent ou ne réduisent que très légèrement l'image. La vision périphérique est précise et n'est pas gênée par le rebord de la monture, tel qu’avec certaines lunettes. Les lentilles de contact ne craignent pas la buée, ce qui constitue un atout majeur dans certains milieux professionnels (marins, chefs cuisiniers, acteurs et athlètes). Par ailleurs, en cas de défauts visuels distincts entre l’œil droit et l’œil gauche, ces troubles de la vision peuvent être corrigés facilement.

Inconvénients :

La pose des lentilles de contact exige une certaine dextérité manuelle. De plus, les porter trop longtemps peut altérer l’apport d'oxygène à l'œil. Au moment de l'achat, demandez à votre professionnel de la vue si les lentilles ont une bonne perméabilité à l'oxygène. Il est recommandé aux personnes qui souffrent de sécheresse oculaire de porter des lentilles rigides. La tolérance des lentilles de contact varie considérablement d’un individu à l’autre. Certaines personnes s'y habituent rapidement tandis que d'autres ont besoin de plus de temps. Les lentilles de contact exigent un entretien plus soigneux que les lunettes. Ce point est particulièrement important. En effet, des lentilles mal entretenues peuvent être à l’origine d’infections. Les porteurs de lentilles de contact multifocales ont parfois des difficultés à faire la transition entre la vision de près et de loin ou ont besoin de plus de temps pour s'y habituer.

Chirurgie laser : une petite intervention pour un grand effet

La nouvelle méthode de traitement ReLEx™ smile de Carl Zeiss Meditec révolutionne le traitement laser.

La nouvelle méthode de traitement ReLEx™ smile de Carl Zeiss Meditec révolutionne le traitement laser.

La première intervention chirurgicale au laser destinée à corriger un trouble de la vision remonte déjà une vingtaine d’années. Les procédés chirurgicaux sont variés : le Femto-LASIK, le LASIK (kératomileusis in situ), le LASEK (kératomileusis sous-épithéliale assistée par laser), le PRK (kératectomie photoréfractive), ainsi que la méthode ReLEx smile, peu invasive. L'ophtalmologiste détermine la méthode la mieux adaptée à chaque patient. Procédé de pointe, le Femto-LASIK est également la méthode la plus courante. Un laser femtoseconde permet de découper un mince volet cornéen, qui est ensuite rabattu sur le côté. Puis, le laser Excimer retire la quantité de tissu nécessaire pour corriger le défaut visuel en question, le tout en quelques secondes uniquement. En cas de myopie, la cornée est plus plate. Elle présente en revanche une forme plus angulaire dans le cas de l'hypermétropie. À l’issue de l’intervention, le volet est remis en place. Les patients sont ainsi en mesure de voir parfaitement peu de temps après l'intervention. Pour un résultat optimal, l'ophtalmologiste est tenu avant tout de déterminer s'il est possible ou non de pratiquer l'intervention au laser. Cette intervention chirurgicale, qui ne prend que quelques minutes, peut désormais être réalisée en ambulatoire.

La nouvelle méthode de traitement ReLEx™ smile de Carl Zeiss Meditec révolutionne le traitement laser.

Parmi toutes les méthodes existantes, le nouveau procédé de traitement ReLEx™ smile mis au point par Carl Zeiss Meditec est la première méthode à corriger les troubles de la vision sans avoir à rabattre le volet cornéen. Il s'agit, par conséquent, d'une opération bien moins invasive pour l'œil. Sous la cornée, laissée intacte, un laser sculpte une fine lamelle de tissu en forme de lentille, appelée lenticule, qui est ensuite sortie par une ouverture de moins de 4 millimètres dans la cornée. La zone d'incision est donc réduite de 80 % sur les couches supérieures de la cornée par rapport au LASIK et le délai d’intervention est plus court.

Avantages :

Il n'est pas nécessaire de porter des lunettes après l’intervention chirurgicale. Les procédés laser modernes permettent même de corriger la presbytie. La chirurgie laser s’avère être une bonne solution pour les individus atteints de problèmes de vue qui ne parviennent pas à s'habituer aux lunettes ou qui ne tolèrent pas les lentilles de contact. La plage de dioptrie au sein de laquelle les problèmes de vue peuvent être corrigés varie en fonction du procédé utilisé. Exemple : la méthode ReLEx smile permet généralement de corriger les fortes myopies (jusqu'à -10 dioptries). Autres exigences : l'œil doit être complètement formé (en général, les patients doivent avoir plus de 18 ans). Le degré de myopie ou d'hypermétropie (avec ou sans astigmatisme) ne doit pas avoir évolué au cours des deux années précédentes et la cornée doit avoir une certaine épaisseur. Réalisée par un ophtalmologiste expérimenté, cette intervention chirurgicale présente très peu de risques.

Inconvénients :

La chirurgie laser est une procédure invasive, qui intervient principalement sur des tissus sains. L'un des effets secondaires potentiels est une sécheresse oculaire temporaire, qui peut durer jusqu'à 12 semaines. Même en cas d’intervention réussie, la correction du défaut visuel est parfois partielle. Le patient doit donc continuer à porter des lunettes. Les patients atteints d'une maladie auto-immune, à l'instar de la plupart des diabétiques, ne doivent pas subir d'intervention au laser sous peine d’endommager la cornée. Méfiez-vous des offres bon marché en provenance de l'étranger, qui présentent des défauts majeurs.

Implants multifocaux : intervention chirurgicale pour la presbytie

La greffe d'implants multifocaux est une méthode relativement récente visant à corriger la presbytie et les troubles de la vision. Bien que très rigides à leurs débuts, ces produits sont désormais extrêmement souples, pliables et peuvent être greffés dans l'œil en pratiquant une minuscule incision. Cette intervention d'une dizaine de minutes par œil peut être réalisée en quelques jours. L'application d'un anesthésiant local la rend en outre complètement indolore. Au cours de l’intervention, la lentille multifocale est placée dans le sac capsulaire, directement derrière la pupille, et maintenue en place à l'aide d'un élément de fixation haptique. Parce que les nouvelles technologies ont optimisé la structuration de la vision de près, de loin et à des distances intermédiaires, l'acuité visuelle s’est considérablement améliorée, quelle que soit la distance, et le risque d'éblouissement a été minimisé.

Avantages :

La nouvelle génération d'implants multifocaux est très bien tolérée et ne génère pas de douleurs ni d’inconfort lié à la sensation d’un corps étranger dans l’œil. Ces implants sont principalement greffés chez les patients qui souffrent de cataractes liées à l'âge. Chaque année, près de 20 millions de personnes dans le monde subissent une opération de la cataracte. Des études cliniques ont révélé que 90 % des patients n'ont plus besoin d'une aide visuelle après ce type d’intervention chirurgicale. Les effets de l'opération durent toute la vie et les éventuels besoins de suivi sont désormais nuls, dans la mesure où les valeurs de réfraction restent généralement stables. Grâce à cette opération, les patients peuvent vivre normalement au quotidien, voire même pratiquer des activités sportives.

Inconvénients :

Les patients qui souffrent de certaines modifications pathologiques de l'œil ne peuvent pas bénéficier de ce type de chirurgie. Si un patient présente cette forme de trouble ophtalmique, l’éventualité d’une opération de la cataracte fera l'objet d'une discussion avec l'ophtalmologiste lors d'une consultation.

 

Nous utilisons des cookies sur ce site Internet. Les cookies sont de petits fichiers textes enregistrés sur votre ordinateur par des sites Internet. Les cookies sont largement répandus et permettent d'optimiser la présentation des pages Web et de les améliorer. En continuant à naviguer sur ce site, vous déclarez accepter les cookies. plus

OK