Back To Top

Les partenaires ZEISS près de chez vous

Catégorie

Thèmes

ZEISS Individual® 2 : Les verres progressifs les plus individualisés de ZEISS –« coup d'œil en coulisses »

MIEUX VOIR questionne Manuela Dauner, Chef de produit, sur le développement des nouveaux verres progressifs de ZEISS

Depuis cette année, ZEISS vous propose une autre innovation dans le domaine des verres progressifs individualisés. Les verres progressifs ZEISS Individual® 2 sont les verres ZEISS les plus individualisés de la gamme. Ces verres progressifs permettent une vision naturelle à toute distance et un ajustement optimal, en somme, du 100% sur mesure. Mais quelles sont les particularités de ces verres ? MIEUX VOIR s’est rendu dans les coulisses de ZEISS et a interrogé Manuela Dauner, Chef de Produit afin d’en savoir plus sur cette technologie.

ZEISS Individual® 2 : Les verres progressifs les plus individualisés de ZEISS –« coup d'œil en coulisses »

MIEUX VOIR questionne Manuela Dauner, Chef de Produit, sur le développement des nouveaux verres progressifs ZEISS

MIEUX VOIR : Les nouveaux verres progressifs Individual® 2 de ZEISS représentent une étape clé dans le développement des verres de lunettes. En quoi ce verre est-il plus individualisé que ses prédécesseurs ?

 

Manuela Dauner : Pour nous, chez ZEISS, le développement des verres progressifs Individual® 2 a été très important. Avec la technologie Eyefit, nous aspirons à apporter aux presbytes un meilleur confort visuel et une vision naturelle améliorée. Ceci implique de répondre plus spécifiquement aux besoins de chaque porteur en terme de distances visuelles tout en respectant les habitudes et exigences de chacun. Nous avons par conséquent développé trois modèles distincts de verres progressifs qui sont adaptés en fonction du profil de vision du porteur. On retiendra parmi les nombreux avantages de ces verres le fait qu’ils prennent en compte l'anatomie des yeux, qu’ils sont amincis, plus légers et par conséquent plus esthétiques. Aujourd’hui, les opticiens peuvent plus facilement individualiser les verres progressifs, selon les besoins précis de leurs clients.

 

MIEUX VOIR : Manifestement, la particularité de ces verres de lunettes repose sur leur nouveau design. Comment gérez-vous le développement d’une telle géométrie ?

 

Manuela Dauner : Les modèles sont basés sur de nombreuses années d'expérience dans le domaine de la fabrication des verres progressifs. Dans le cas de ZEISS, nous avons plus de trente ans d’expérience avec ce type de verres. En plus de la recherche, les expériences de nos opticiens partenaires sont aussi importantes. En interne comme en externe, nous réalisons des tests complets sur des porteurs de lunettes et travaillons également avec des universités et des instituts d'enseignement supérieur. Par ailleurs, les études de marché sont une aide supplémentaire. Nous réalisons des enquêtes auprès des consommateurs finaux afin de déterminer précisément les besoins de nos clients et de comprendre leurs besoins visuels.

 

Nos enquêtes auprès des porteurs de lunettes ont confirmé que la vision de près devient de plus en plus importante dans la vie quotidienne moderne, y compris pour les personnes qui sont presbytes, et nous avons donc choisi de nous concentrer sur les verres progressifs pour la vision de près et intermédiaire en particulier. A l'heure actuelle, les verres progressifs doivent être plus performants que par le passé. Déplacer rapidement l'attention des yeux d'un smartphone à un objet à distance et vice versa, ou d'un système de navigation dans la voiture à la route, ne sont que deux exemples de défis, en particulier lorsqu'on est presbyte.

ZEISS Individual® 2 : Les verres progressifs les plus individualisés de ZEISS –« coup d'œil en coulisses »

Des verres progressifs 100% sur mesure.

MIEUX VOIR : Et comment êtes-vous arrivés aux trois profils d'exigences différents « équilibré » (balanced), « intermédiaire » (intermediate) et « rapproché » (near) pour les progressifs ZEISS Individual® 2 ?

 

Manuela Dauner : Les trois profils résultent d'une analyse des besoins. En nous aidant des tests réalisés sur les porteurs de lunettes au cours de nos nombreuses années d'expérience des verres progressifs individualisés, nous avons pu identifier trois types de vision, avec des besoins différents pour chacun d'eux. Si nous prenons un lecteur assidu par exemple, qui ne souhaite pas changer ses lunettes mais veut pouvoir lire confortablement en utilisant ses verres progressifs, il aura besoin d'une correction de près aussi grande que possible. C'est précisément pour ce type de personnes que le profil « rapproché » a été développé. Pour les porteurs de lunettes plus sportifs et dynamiques ou pour ceux qui travaillent beaucoup sur l'ordinateur et veulent éviter d'avoir une paire de lunettes supplémentaire, nous avons développé le profil « intermédiaire » pour offrir un meilleur confort de vision intermédiaire. « Equilibré » est un modèle général, bien équilibré. Toutefois, il est également important pour nous de toujours avoir une grande zone de vision de loin pour tous les modèles.

 

Lorsqu'ils choisissent le modèle de verres progressifs, les opticiens ont donc besoin de connaître le plus précisément possible les principales situations dans lesquelles les verres progressifs seront utilisés, ainsi que la profession ou les activités de loisirs du porteur de lunettes concerné.

 

Une petite parenthèse : pourquoi y a-t-il une plage floue avec les verres progressifs ?

 

Les verres progressifs sont soumis à une philosophie de fabrication spéciale. Lorsqu’on conçoit une surface de verres progressifs, celle-ci doit combiner les qualités de plusieurs verres optiques. Ces verres comportent des aberrations vers la partie basse, ce qui entraîne des zones floues. C'est comme si, dans un bac à sable, vous enlevez du sable du sol du bac mais que le sable s'amasse à un autre endroit du bac à sable. De cette manière, la zone crée n'est pas définie, du point de vue optique, avec les verres progressifs et apparaît floue. Chaque fabricant de verres de lunettes possède sa propre philosophie en matière de conception, sur la manière dont cette zone est définie, sur le lieu de la définition, et sur la conception des zones de transition. De façon générale, plus le verre progressif est coordonné avec le porteur de lunettes et plus il est personnalisé, plus cette zone indéfinie sera optimisée.

 

MIEUX VOIR : Cela représente un long développement de produit pour les équipes R&D. Quelle a été la durée totale consacrée au développement du progressif ZEISS Individual® 2 ?

 

Manuela Dauner : Il est difficile de répondre précisément parce que chez ZEISS, nos designs sont en permanence en développement. ZEISS Individual® 2 a donc rassemblé de nombreuses nouvelles caractéristiques auxquelles nous avions pensé, que nous avions développées pendant une période de plusieurs mois et même des années, et qui ont été finalement intégrées dans un nouveau verre de lunettes.

 

MIEUX VOIR : En fait, comment testez-vous à l'avance les verres de lunettes et les modèles de verres progressifs de ce type ?

 

Manuela Dauner : Tous les verres de lunettes sont testés à l'avance chez ZEISS ; c'est la règle appliquée. C'est quelque chose de très important pour nous et nous le faisons via les tests intensifs effectués sur les porteurs de lunettes. Les personnes qui effectuent nos tests, par exemple, portent différents modèles de verres progressifs réalisés en fonction de leurs propres besoins et les comparent par rapport à des habitudes visuelles et des situations d'utilisation. De plus, ils documentent leurs expériences pour nous et répondent ensuite à nos questions.

 

MIEUX VOIR : Les progressif ZEISS Individual® 2 sont-ils recommandés de manière identique à tous les presbytes et pour quels porteurs cette technologie est-elle particulièrement recommandée ?

 

Manuela Dauner : Nous pensons que les verres ZEISS Individual® 2 sont la meilleure solution et que ce modèle doit être choisi en priorité pour une vision de près et de loin optimale. En prenant en compte les paramètres visuels individuels du porteur de lunettes, comme la distance verre-œil, la forme des lunettes, l’écart inter-pupillaire ainsi que les habitudes visuelles individuelles, nous pouvons créer la vision la plus naturelle possible. Les verres progressifs conventionnels sont basés sur des valeurs moyennes pour satisfaire tous les porteurs de lunettes à tous les niveaux, c’est le concept du prêt-à-porter. En comparaison, un costume sur mesure sera plus confortable.

 

Un autre conseil : nous savons que de nombreuses personnes retardent le passage aux progressifs. Des recherches et des études ont montré que plus un porteur de lunettes commence tôt, plus il s'y habitue plus facilement à ses verres.

MIEUX VOIR : Si on regarde l'avenir, la technologie Eyefit est-elle à la fin du cycle de développement en ce qui concerne les verres progressifs individualisés ou existe-t-il un potentiel de développement à venir ?

Manuela Dauner : Si on se base sur les méthodes de production actuelles, Eyefit est sans aucun doute l'un des meilleurs modèles de verres progressifs sur le marché mondial. Cependant, un potentiel d'optimisation supplémentaire existe pour la vision naturelle et il va sans dire que, chez ZEISS, nous œuvrons en permanence dans ce sens.

 

Nous utilisons des cookies sur ce site Internet. Les cookies sont de petits fichiers textes enregistrés sur votre ordinateur par des sites Internet. Les cookies sont largement répandus et permettent d'optimiser la présentation des pages Web et de les améliorer. En continuant à naviguer sur ce site, vous déclarez accepter les cookies. plus

OK