Carl Zeiss Meditec annonce une croissance de son chiffre d'affaires à l'issue du premier semestre

Redressement après la baisse du premier trimestre en dépit des effets de change constamment négatifs

IÉNA, le 09/05/2014.

La demande élevée persistante de lentilles intraoculaires innovantes et de solutions de microchirurgie a dynamisé les activités de la société de technologie médicale Carl Zeiss Meditec AG au premier semestre de l'exercice financier 2013/2014. Soutenue par un extraordinaire regain d'activité au Japon, la société a réussi à se remettre de la régression subie au premier trimestre malgré des effets de change toujours défavorables. Son chiffre d'affaires a augmenté d'environ 4 pour cent par rapport à l'année précédente pour totaliser 461 millions d'euros (€) ; ses bénéfices avant intérêts et impôts ont atteint 63,7 millions €, soit quasiment le niveau de l'an dernier. Pour la première fois, la société a publié des prévisions sur toute l'année concernant l'évolution des affaires à venir, en plus des chiffres trimestriels.

Toutes les divisions opérationnelles stratégiques (SBU) ont contribué à la croissance de l'entreprise. Une fois encore, le développement dans les différentes régions a été mitigé. Tout comme durant les derniers trimestres, les effets de change ont eu un impact négatif.

"Dans l'ensemble, nous sommes satisfaits de cette performance ; la croissance organique à deux chiffres de la division Chirurgie ophtalmique est très satisfaisante," indique Ludwin Monz, PDG de la société Carl Zeiss Meditec AG. "La forte demande de lentilles intraoculaires novatrices nous aide à gagner des parts supplémentaires dans ce marché porteur attractif. Compte tenu des effets négatifs persistants des taux de change défavorables et de la pression concurrentielle féroce s'exerçant actuellement dans le secteur des appareils de diagnostic, nous pouvons considérer la contribution très encourageante de la SBU Microchirurgie à notre croissance comme un autre signe très positif."

Chiffre d'affaires réparti par division opérationnelle
Après un premier trimestre timoré, la division Microchirurgie est parvenue à une croissance à deux chiffres au second trimestre se traduisant par un chiffre d'affaires similaire à celui du premier semestre de l'année dernière. Le chiffre d'affaires a progressé de 0,3 pour cent au total au premier semestre pour atteindre 207,3 millions €, également boosté par le surcroît d'activité lié à l'augmentation annoncée de la TVA au Japon.
Le développement des activités de la SBU Systèmes ophtalmologiques s'est révélé plus varié. Les ventes d'équipement de diagnostic ont continué de pâtir de la pression concurrentielle farouche, tandis que le secteur des lasers réfractifs destinés à corriger la myopie a le plus contribué à la croissance et aux bénéfices. Au-dessous de la ligne, cette SBU a enregistré une croissance de 2,5 pour cent et un chiffre d'ffaires de 180,2 millions € au premier semestre.
Une fois encore, la SBU Chirurgie ophtalmique s'est démarquée des autres par les taux de croissance les plus élevés. Son chiffre d'affaires a affiché une croissance fulgurante de 21,5 pour cent par rapport à l'année précédente pour culmuner à 73,4 millions €. Pour la première fois, ces chiffres incluent la société Aaren Scientific qui a été acquise au début de l'année. Or, même sans tenir compte de cette acquisition, la SBU a accompli une croissance organique à deux chiffres.

Chiffre d'affaires réparti par région
Présentant une évolution très variée sur les différents marchés, la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) a enregistré une croissance de 3,8 pour cent durant la période observée, soit 158,5 millions € (l'année dernière : 152,6 millions €). Bien que l'Europe du Sud ait noté une légère reprise et que l'Allemagne soit restée stable, les activités en Russie ont souffert, comme lors du trimestre précédent, des répercussions dues à l'expiration des plans gouvernementaux de stimulation économique qui avaient engendré précédemment une croissance du marché très dynamique.
La zone des Amériques s'est caractérisée par sa constance, au premier semestre. Exprimées en euros, les activités ont décliné de 1,5 pour cent ; après correction des effets de change, la zone aurait enregistré une croissance de 1,9 pour cent.
Le développement extrêmement positif de la zone Asie-Pacifique a été réduit par les énormes pertes résultant des fluctuations des monnaies étrangères et par une expansion très limitée du marché en Inde. Par ailleurs, le taux de croissance époustouflant, affiché au Japon après correction des effets de change, est imputable en partie à la prochaine augmentation de la TVA. Au total, la zone a réalisé un chiffre d'affaires en progression de 9,8 pour cent se situant à 160,8 millions €.

Perspectives
Comme indiqué, l'entreprise de technologie médicale s'était fixé pour objectif d'augmenter son chiffre d'affaires au moins en adéquation avec le taux de croissance du marché au cours de l'exercice. Quant aux prévisions quantitatives, le directoire de la société s'attend à ce que le chiffre d'affaires se situe dans une fourchette comprise entre 910 et 940 millions € pour tout l'exercice fiscal sur la base des chiffres du premier semestre. Cela équivaut à une croissance de 0,4 à 3,7 pour cent. Dans le même temps, la société Carl Zeiss Meditec AG ne cesse de s'engager à augmenter sa marge EBIT qui a légèrement baissé par rapport au premier semestre de l'an dernier, représentant actuellement 13,8 pour cent, pour la ramener à 15 pour cent d'ici 2015.
Ludwin Monz : "nous nous sentons parés pour faire face aux défis des marchés volatiles. Notre présence mondiale et nos vastes investissements ciblés en recherche et développement nous permettent de nous positionner pour poursuivre notre chemin vers la croissance avec succès."

Chiffre d'affaires par division opérationnelle stratégique
Chiffres en milliers d'EUR 6 mois 2012/2013 6 mois 2013/2014 Évolution par rapport à l'année dernière
Systèmes ophtalmologiques 175 766 180 192 +2,5 %
Chirurgie ophtalmique 60 459 73 437 +21,5 %
Microchirurgie 206 732 207 293 +0,3 %
Chiffre d'affaires par zone
Chiffres en milliers d'EUR 6 mois 2012/2013 6 mois 2013/2014 Évolution par rapport à l'année dernière
EMEA 152 625 158 464 +3,8 %
Amériques 143 875 141 663 -1,5 %
Asie-Pacifique 146 457 160 795 +9,8 %

Bref profil

La société Carl Zeiss Meditec AG (ISIN : DE 0005313704) est l'un des tout premiers fabricants de technique médicale et elle est cotée à la bourse allemande où elle fait partie de l'indice technologique TecDAX. L'entreprise fournit des technologies innovantes et des solutions orientées vers les applications afin d'aider les médecins à améliorer la qualité de vie de leurs patients. Elle propose des ensembles complets de solutions dédiées au diagnostic et au traitement des maladies oculaires, y compris des implants et des consommables. La société crée des solutions novatrices de visualisation dans le domaine de la microchirurgie. Des technologies prometteuses comme la radiothérapie peropératoire étoffent le portefeuille de la technique médicale de Carl Zeiss Meditec. Au cours de l'exercice financier 2012/2013 (clôturé le 30 septembre), l'effectif du groupe comptant plus de 2 500 employés a généré un chiffre d'affaires de près de 906 millions €.

Le siège social de Carl Zeiss Meditec se trouve à Iéna en Allemagne. La société possède également des filiales en Allemagne et à l'étranger ; plus de 50 pour cent de ses employés sont établis aux États-Unis, au Japon, en Espagne et en France. Le Centre de recherche et de développement (CARIn) de Bangalore en Inde et le Centre de recherche et de développement chargé des Innovations de Carl Zeiss à Shanghai en Chine renforcent sa présence dans ces économies en développement rapide. Près de 35 pour cent des actions de Carl Zeiss Meditec constituent le flottant. Les actions restantes avoisinant 65 pour cent sont détenues par la société Carl Zeiss AG, l'un des groupes numéros 1 mondiaux dans les industries de l'optique et de l'optoélectronique. Carl Zeiss offre des solutions innovantes aux marchés d'avenir des équipements médicaux et de recherche, des équipements industriels, des produits servant aux soins oculaires et des produits grand public. La société Carl Zeiss AG sise à Oberkochen est détenue intégralement par la Fondation actionnaire Carl Zeiss (Carl-Zeiss-Stiftung).

Nous utilisons des cookies sur ce site Internet. Les cookies sont de petits fichiers textes enregistrés sur votre ordinateur par des sites Internet. Les cookies sont largement répandus et permettent d'optimiser la présentation des pages Web et de les améliorer. En continuant à naviguer sur ce site, vous déclarez accepter les cookies. plus