Conseils pour gagner plus de confort avec ses verres progressifs

Tout le monde peut s’adapter rapidement à des verres progressifs.

Les verres progressifs disposent de trois zones invisibles qui se chevauchent pour offrir une vue nette de près comme de loin, sur la même surface du verre. Les verres progressifs sont un véritable chef-d'œuvre de technologie optique de très haute qualité. Une fois ajustés aux besoins individuels du porteur, ils lui donnent entière satisfaction. Certains porteurs ont pourtant parfois besoin d’un certain temps avant de s'habituer aux verres progressifs.

Conseils pour gagner plus de confort avec ses verres progressifs

Les verres progressifs représentent la meilleure solution pour maintenir une vision parfaite quelle que soit la distance. Les presbytes confirmés qui portent ces   verres correcteurs de haute technologie ne démentiront pas cette information car la grande majorité d’entre eux estime ne plus pouvoir s'en passer. Les conseils suivants peuvent de-ce-fait aider les porteurs à profiter pleinement des avantages procurés par leurs verres progressifs.

Consulter un professionnel de la santé visuelle est une condition essentielle

La première des choses à faire est de consulter un professionnel de la vue. Chaque individu est unique et il en va de même pour ses yeux et ses habitudes visuelles. C'est la raison pour laquelle un bon professionnel de la vue procédera tout d'abord à une analyse précise. Il vous demandera, par exemple, quelles sont vos activités professionnelles et extra-professionnelles, afin de se forger une idée de vos habitudes visuelles. La posture dans laquelle vous vous tenez et votre morphologie sont également des facteurs importants.

Les essais précis de verres correcteurs jouent un rôle prépondérant dans l'ajustement optimal des verres progressifs. Si chaque œil doit être mesuré tour à tour, la vision binoculaire doit aussi être testée pour choisir le niveau de correction des verres. C'est la seule façon, pour l’professionnel de la vue, de déterminer les verres et la monture les mieux adaptés.

La procédure de centrage représente également une étape importante. Les différences de centrage, même infimes, avec le centre de la pupille, peuvent en effet gêner la vue et, dans le même-temps, le confort du porteur.

Les verres progressifs demandent parfois aux nouveaux porteurs un certain temps d'adaptation.

Malgré une période d’adaptation parfois nécessaire aux nouveaux porteurs, le taux de succès des verres progressifs modernes est actuellement très élevé, en grande partie grâce à l’évolution constante de cette technologie. Il est cependant important que le porteur prenne le temps de s'habituer à ses verres progressifs. L'œil et le cerveau doivent effectivement apprendre à s'ajuster aux différentes forces de réfraction des verres progressifs. Par exemple, lorsqu'un porteur de lunettes monte des escaliers, il regarde à travers la partie inférieure de ses verres progressifs, zone réglée pour la lecture à une distance de 40 centimètres environ. Or, les marches se situent dans un champ de vision plus éloigné ce qui ne permet pas une perception nette de celles-ci. La perception visuelle est donc clairement un processus complexe, mais elle est aussi facilement adaptable. Un apprentissage rapide permettra ainsi au porteur de s’accommoder à ses verres progressifs. Dans notre exemple, la personne devra simplement incliner un peu plus la tête pour monter les escaliers.

Quelles sont les particularités des verres progressifs nécessitant d’éventuelles adaptations de la part du porteur ?

  • Zones floues et légères distorsions sur les côtés des verres.
  • Mouvements plus fréquents de la tête contrairement aux yeux, particulièrement pour la vision de près, le champ de vision de près étant localisé uniquement dans la partie inférieure des verres.
  • De manière plus générale, il est nécessaire de s’habituer aux différentes zones de vision et à leur positionnement sur les lunettes. La zone inférieure permet une vision nette, mais cela uniquement de près. Si l’on veut voir distinctement au loin, il faudra utiliser la zone supérieure des verres correcteurs.

Tous ces effets corrélatifs sont courants et diminuent rapidement, jusqu'à disparaître complètement. Il est cependant essentiel de porter son équipement progressif tous les jours dès le début et, si possible, du matin au soir, cela quel que soit votre âge. Il convient cependant de noter que, dans le cas des verres progressifs, plus tôt ils seront portés, plus l'adaptation sera simple. Il est préférable de commencer à porter des verres progressifs le plus tôt possible, tant que la correction nécessaire pour la vision de près n'est pas trop importante. L’adaptation aux verres est alors facilitée, dans la mesure où les zones de chevauchement progressif sont très modérées.

Si le port de vos verres progressifs ne vous procure pas une sensation de confort après une période d'acclimatation de deux à trois semaines, n’hésitez pas à consulter votre professionnel de la vue. Il vous apportera de précieux conseils afin de passer ce cap plus facilement.

Nous utilisons des cookies sur ce site Internet. Les cookies sont de petits fichiers textes enregistrés sur votre ordinateur par des sites Internet. Les cookies sont largement répandus et permettent d'optimiser la présentation des pages Web et de les améliorer. En continuant à naviguer sur ce site, vous déclarez accepter les cookies. plus