Dr. Shalini Sood-Mendiratta

Améliorer l'apprentissage et l'ergonomie avec les microscopes dentaires.


Dr. Aaron Quach

Partager cet article

Aaron Quach est un étudiant en troisième année de médecine dentaire et un candidat au BSc. Dentisterie à l'Université du Manitoba. Pendant son temps libre, Aaron aime participer à des semi-marathons et voyager dans le monde entier. Il a hâte de reprendre ces activités après la pandémie de COVID-19. Il est également le premier gagnant du concours photo Avant et Après ZEISS en utilisant l'EXTARO 300.

Dr. Brian Nelson with his slit lamp and a patient

Introduction au microscope dentaire

Le microscope a été utilisé pour les cas complexes en endodontie qui nécessitent un grossissement et des temps de travail longs. L'utilisation d'un microscope pour les cas complexes a l'avantage d'accélérer la courbe d'apprentissage grâce à une grande visualisation des détails. Un autre avantage important est d'imposer une bonne ergonomie aux étudiants qui sont susceptibles d'ignorer ce facteur dans les premières années.

Courbe d'apprentissage avec le microscope dentaire

Les étudiants apprennent d'abord à effectuer des procédures à l'œil nu. Lorsqu'ils passent aux loupes, le grossissement et l'éclairage s'améliorent, mais le champ de vision diminue. Avec les loupes, il y a les limites de la position fixe et de l'étalonnage fréquent. Plus tard, avec le passage au microscope, la visibilité s'améliore encore, et les détails fins sont beaucoup plus apparents. Avec le microscope, il y a aussi une courbe d'apprentissage pour optimiser les réglages, apprendre à le déplacer et à le positionner efficacement. Le sentiment ressenti lors du premier apprentissage du microscope est similaire à celui éprouvé lors de la découverte de la vision indirecte la premiere fois. Plus tard, les étudiants améliorent leur visualisation en utilisant des filtres et des modalités de fluorescence.

Dr. Brian Nelson and the CLARUS 500
Dr Nelson next to Retina Workplace

Participation au concours Avant et Après

Le patient est un patient de longue date du Collège et s'est présenté avec de grandes lésions d'abfraction non carieuses généralisées. Le patient était très motivé pour faire restaurer ces lésions afin de réduire le risque de fracture et d'améliorer l'esthétique de son sourire.

La stratégie a été d'être conservateur lors de la préparation des dents afin de préserver la structure dentaire restante car elle était déjà compromise. La taille des lésions a nécessité l'extension interproximale de la restauration, sans rompre les contacts, ainsi que le placement de la ligne de finition légèrement sous la marge gingivale.

"L'utilisation du microscope dentaire a permis d'améliorer la précision de mes marges de préparation et la visibilité des zones interproximales. Cela a entraîné moins de dommages iatrogènes aux dents et tissus adjacents, et a permis une finition supérieure du composite grâce à l'éclairage intégré."

La photo du concours avant et après a été publiée sur Facebook, et grâce au soutien et aux likes de ses amis, de ses collègues elle est devenue la gagnante du concours ZEISS avant et après pour les dentistes.

Il est important que les étudiants se familiarisent avec l'utilisation d'une variété de matériaux et d'équipements, y compris les microscopes. Avoir accès à un microscope est particulièrement important pour les procédures endodontiques, particulierement lorsqu'un étudiant est confronté à un cas difficile avec les loupes. Le fait de pouvoir faire la procédure sous microscope au lieu de le référer à un spécialiste facilite l'apprentissage de l'étudiant et le prépare au mieux pour son futur. Si un microscope dentaire n'est pas facilement disponible, des cours externes peuvent également aider à combler cette importante lacune pour les étudiants d'aujourd'hui.

Partager cet article


Produits associés

ZEISS OPMI pico multidisciplinary microscope
ZEISS OPMI pico
ZEISS EXTARO 300